Andy Warhol, sérigraphiste de talent

« Quand on y songe, les grands magasins sont un peu comme des musées ». Andy Warhol c’est souvent inspiré du banal pour réaliser ses œuvres. Quand on lui demande pourquoi avoir peint la soupe Campbell, il répond « car j’en consommais ». 

 

Andrew Warhola est né en 1928 à Pittsburgh, il commence sa carrière en tant qu’illustrateur pour des magazines de mode. Et c’est d’ailleurs lors de sa première publication qu’il devint officiellement Andy Warhol, car le « A » final de son nom de famille avait été oublié. 

 

Warhol aimait représenter des objets de consommation de masse. Utiliser la sérigraphie était pour lui un moyen de faire entrer l’art dans le monde des grands magasins, avec des œuvres reproductibles et non uniques. Cela lui permettait aussi d’effacer toute trace personnelle et de renforcer l’impression de réalité de la représentation. 

 

 

Le style de prédilection de Warhol était le Pop Art. Inspiré de la culture populaire et de masse, le Pop Art détonne avec ses couleurs vives et décalées par rapport à la réalité. Utiliser la sérigraphie comme technique permettait à Warhol de faire ressortir ces couleurs éclatantes et vibrantes. 

 

En effet, la sérigraphie est une technique d’impression qui permet à l’artiste de faire de grands aplats de couleur d’un coup, au lieu de donner plusieurs coups de pinceau. A l’aide d’un cadre et d’une raclette, c’est couleur après couleur que Warhol faisait apparaître sa Campbell’s Soup.

 

 

En s’inspirant de son style ainsi que la technique d’impression qu’il utilisait, Ugo Bienvenu  a conçu cette affiche du classique de Jean-Luc Godard, À Bout de Souffle. L’illustrateur de talent reprend ici les codes du Pop Art et les magnifiques couleurs de l’affiche sont sublimées par la sérigraphie dont le dépôt d’encre garantit des aplats étincelant. On peut réellement dire que PLAKAT a su s’inspirer du plus grand !