Retour sur l’histoire du plus français des Festivals !

A l’heure où tous les regards se tournent vers la Croisette, revenons sur l’histoire de ce festival au charme 100% français. 

En 1938 se tient, en Italie, la 6ème édition de la Mostra de Venise. Fortement influencé par le régime fasciste de l’époque, les récompenses sont attribuées à des films de propagandes. C’est d’ailleurs le film de propagande allemand Les Dieux du Stade, réalisé par Leni Riefenstahl, qui remporte le prix du meilleur film. Choqué par ces évènements, le représentant français Philippe Erlanger décide de créer son propre festival de cinéma libre en France. 

Le Festival de Cannes est aujourd’hui un lieu de glamour, en témoigne les nombreux classements sur les tenues des stars, mais surtout un lieu politique propice au débat. Cinéastes, stars et jurys profitent de la grande visibilité du Festival pour éclairer des sujets importants. Ainsi en 1968, Jean-Luc Godard fait partie des réalisateurs qui demandent l’interruption du festival pour témoigner leur soutien aux étudiants qui manifestent partout en France. Ils obtiennent gain de cause et les festivités seront annulées.

 

En 1987, Maurice Pialat, qui reçoit la palme d’or pour son film sulfureux Sous le soleil de Satan sera hué par le public, il leur répondra alors : « Sachez que si vous ne m’aimez pas, je ne vous aime pas non plus ! ». Autre polémique en 2002, avec Irréversible de Gaspard Noé et ses dix minutes de scènes de viol insoutenable. Les spectateurs crient au scandale, huent le réalisateur et finissent même par sortir de la salle de projection. 

 

 

Chez PLAKAT, nous aimons aussi nous inspirer des films qui ont fait le festival. Par exemple, en 1984, c’est le chef-d’œuvre Paris, Texas de Wim Wenders qui reçoit la Palme d’Or. Ce petit détail est d’ailleurs intégré à notre affiche. 

 

 

De la même manière, L’Aventure c’est l’Aventure est le premier film à faire l’ouverture hors compétition du Festival, en 1972. Détail touchant quand on sait que c’est aussi notre toute première affiche ! 

 

Bref, le Festival de Cannes est désormais bien ancré dans le patrimoine culturel français et peut-être que cette année PLAKAT y trouveras l’inspiration pour l’une de ses prochaines affiches !