Trois compositeurs de musique qui ont marqué l'histoire du cinéma !

Parce que le cinéma ne serait rien sans les compositeurs de talent qui se sont mis à son service, nous vous proposons de découvrir trois compositeurs de musique français à travers un de leurs films mythiques!

Vladimir Cosma et La Boum

 Avec plus de 500 musiques de films à son actif, Vladimir Cosma est l’un des plus grands compositeurs en France. Mais il est certain que la musique de ce compositeur qui nous aura le plus marqué est celle du film culte La Boum. Cette comédie de Claude Pinoteau raconte le quotidien de la jeune lycéenne Vic Beretton dans le Paris des années 80. Un film qui n’a pas vieilli et qui continue à séduire les jeunes génération 40 ans plus tard. Si le magnifique tube « Reality » est certainement l’une des raisons de son succès, la présence d’acteurs de talent comme Sophie Marceau, Claude Brasseur et Brigitte Fossey y participe aussi certainement. Petit fun fact, Vladimir Cosma avait tout d’abord refusé de composer pour le film car il avait déjà trop de projets en cours mais un appel du grand manitou de la Gaumont, Alain Poiré, a parvenu à le faire changer d’avis. En tout cas, on imagine bien une belle affiche inspirée de cet univers qui évoque une certaine nostalgie, pas vous ? Comme le dit si bien la chanson, Dreams are my reality… 

Michel Legrand et Les demoiselles de Rochefort

 Les demoiselles de Rochefort avec son célèbre tube « La chanson des jumelles » est l’une des meilleures comédies musicales de l’histoire du cinéma, magnifiée par la caméra de Demy, la partition de Legrand et une distribution de légende.

 En 1966, Jacques Demy investit les rues de Rochefort pour y tourner la première comédie musicale française à l’américaine « Les Demoiselles de Rochefort ». À l'écran, ce sont Catherine Deneuve et Françoise Dorléac qui interprètent la chanson. À l'écran seulement, car dans la réalité, les deux sœurs comédiennes sont doublées, comme presque tous les acteurs du film. Anne Germain et Claude Parent sont donc les voix qui vous font fredonner la fameuse chanson. Cette chanson n’a pas été facile à composer en témoigne Michel Legrand. En effet les paroles avaient été écrites en alexandrins par Jacques Demy, ce qui est le plus facile pour rédiger des dialogues, mais qui se révèle très compliqué à mettre en musique. Un défi à la hauteur du compositeur qui nous livre l’une de ses plus belles œuvres. Les chansons entrainantes, les chorégraphies élégantes et les couleurs chatoyantes de ce film mythique seraient le parfait terreau d’inspiration pour une affiche en sérigraphie.

 

Philippe Sarde et Les Choses de la vie 

 Philipe Sarde a 19 ans quand il accueille en pyjama dans son petit appartement un Claude Sautet désespéré. Le célèbre réalisateur vient de finir le montage de son dernier film Les choses de la vie mais ne parvient pas à trouver de compositeur qui lui convient. Sarde lui propose alors un thème à la tonalité mineure qui plait immédiatement au réalisateur. C’est le début d’une collaboration entre les deux artistes. Ce film dépeint l’accident de voiture de Pierre, architecte de quarante ans. Il voit sa vie défiler en accéléré et réalise alors l'importance de ces multiples petites choses de l'existence, les « choses de la vie », ces joies et ces peines qui constituent l'essentiel de toute une vie. 

 La musique de ce film symbolise aujourd’hui la France des années Pompidou dont la nostalgie fait écho à la mélancolie solaire de ce thème. Une époque que l’on retrouve dans notre affiche de L’Aventure c’est l’aventure, en attendant celle des Choses de la vie.